Bourget Rencontre Islam

Avant d’examiner la relation entre Bourget et Islam, nous devons examiner le contexte dans lequel elle est présentée. Le livre est une étude de la théorie postcoloniale et des politiques d’immigration. C’est une histoire concise de la théorie postcoloniale et des politiques d’immigration. Bien que ce livre soit un bon compte rendu général de l’histoire de l’immigration et du multiculturalisme, il présente une image plutôt simpliste de la façon dont la vie varie selon les cultures et les lieux. Il présente également un fantasme idéaliste de la vie musulmane, comparé aux réalités que beaucoup de gens vivent dans leur vie.

Ce qui manque cependant, c’est toute analyse de la vie musulmane contemporaine ou même du phénomène plus large de l’immigration. Sans une telle analyse, il devient clair que le fantasme qu’il présente d’un multiculturalisme qui permettrait une fusion des identités (avec la promesse d’une plus grande égalité politique) n’est rien de plus qu’un mythe. En tant que tel, il offre très peu d’informations sur les pratiques réelles des musulmans dans les sociétés occidentales.

Sans une évaluation réaliste de la vie musulmane en Occident, il est difficile de comprendre pourquoi le livre fait référence à Bourget comme un représentant de «l’élite éduquée occidentale». Une telle description ne fait rien pour valider ses arguments ni justifier ses arguments. Au lieu de cela, une telle description ne place l’auteur que dans une catégorie plutôt limitée d’historiens et n’offre rien au-delà de la portée plutôt étroite fournie par les études islamiques. bourget rencontre islam